L’histoire et les origines du caniche

Il existe différentes théories sur l’origine du caniche. C’est sans doute l’un des plus anciens chiens de chasse et son apparition remonterait au début du XVe siècle.
Si l’on regarde de plus près notre époque, le caniche semble provenir d’un mélange de chiens d’eau de différents pays européens, principalement d’Espagne, du Portugal, de France, d’Allemagne, de Hongrie et de Russie.

Au milieu du XVIe siècle, le nom de “caniche” est devenu connu en Russie et en Allemagne. Le mot anglais “caniche” vient du mot allemand “puddeln” et signifie “éclabousser dans l’eau”. En France, il est appelé “caniche”, ce qui signifie chien de canard.
Le caniche est représenté comme suit : une grande crinière couvrant le cou, les épaules et la poitrine, ainsi qu’une longue frange d’oreilles et un immense nœud supérieur, souvent maintenu par un ruban afin de pouvoir le distinguer lorsqu’il travaille dans les roseaux.

Vers le XVIIe siècle, le caniche quitte progressivement les rives du lac et prend sa place dans les salons. Pour répondre à la demande des dames de la classe moyenne, l’élevage de caniches plus petits a été lancé et le caniche nain est apparu à la cour du roi Louis XVI. Selon le standard actuel de la race, quatre tailles sont reconnues :

  • Les caniches géants,
  • moyens,
  • nains et toys.

Vous pouvez choisir entre les couleurs suivantes : blanc, brun, noir, argent et abricot. Sur le ring d’exposition, cinq tontes sont autorisées : la tonte chiots, la tonte moderne, la tonte continentale, la tonte à selle anglaise et la tonte à lion.

Chasseur aux origines incertaines, le caniche a évolué – avec un peu d’aide de l’homme – pour répondre à d’autres exigences et s’adapter à notre mode de vie urbain. La large gamme de taille a certainement contribué à la renommée du caniche. Mais au-delà de cela, son intelligence innée, sa grande capacité d’apprentissage et son adaptabilité à sa famille en font un chien de compagnie exceptionnel.

Après de longues discussions, la FCI a déclaré que la France était le pays de référence en 1936, mais seulement après que l’Allemagne y ait officiellement renoncé.

Laisser un commentaire